GP3 - Barcelone 2016 : Débuts compliqués pour Alesi

Giuliano Alesi a connu des débuts compliqués en GP3 à Barcelone, avec notamment une pénalité. Du côté de DAMS et ART, la satisfaction est de mise.

Seul Français engagé en GP3 Series cette saison, Giuliano Alesi (Trident) n'a pas débuté la saison idéalement sur le circuit de Barcelone-Catalogne ce week-end. Le fils de Jean Alesi a réussi à décrocher une belle 15ème place lors de la séance de qualification mais il a malheureusement été pénalisé pour ne pas s'être arrêté pour la pesée. Il a ainsi été obligé de débuter la première course du week-end depuis la voie des stands. Il termine 22ème de la première course du week-end. Il a fait un peu mieux lors de la deuxième course, avec une 16ème place finale mais ce n'est pas suffisant pour inscrire des points pour ses débuts en GP3.

Une photo publiée par GP3 Series (@gp3_official) le

Du côté des deux équipes françaises du plateau, DAMS et ART Grand Prix, les choses se sont bien mieux passées. En effet, l'écurie DAMS a signé la pole position grâce à Jake Hughes, qui devance son coéquipier Kevin Jörg - membre de la Renault Sport Academy - et deux pilotes ART Grand Prix, Charles Leclerc et Nirei Fukuzumi. La première course du week-end a été remportée par le Monégasque Charles Leclerc devant Hughes (DAMS) et Fukuzumi (ART) qui complètent le podium illustré ci-dessous.

Une photo publiée par ART Grand Prix (@artgp_official) le

La deuxième course du week-end a également été remportée par un pilote ART Grand Prix, le Thaïlandais Alexander Albon. Les pilotes DAMS et ART réalisent un beau tir groupé dans l'ensemble en se plaçant tous dans le top 13 de cette deuxième course de la saison.

Du côté des championnats, avec leurs belles prestations, on retrouve bien évidemment des pilotes DAMS et ART en tête. Leclerc (ART) devance ainsi Albon (ART) et Hughes (DAMS). Dans le classement équipes, ART Grand Prix prend la tête avec 73 points au compteur devant DAMS qui compte 35 points. ART a donc déjà réussi à creuser un écart conséquent dès la première manche de la saison. Mais l'équipe mancelle DAMS et les autres équipes du plateau auront l'occasion de se refaire lors de la prochaine manche de la saison qui se déroulera dans un mois et demi en Autriche sur le Red Bull Ring. D'ici là, les équipes se retrouveront sur le tracé autrichien les 7 et 8 juin pour deux journées d'essais.

16/05/2016 - 12h50

Sujet(s) : GP3 Series  ART Grand Prix  DAMS  Giuliano Alesi  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.