F1 - Mexique 2017 : Ocon 5ème, Hamilton sacré champion

Esteban Ocon a été le meilleur pilote français en F1 au Mexique, avec la 5ème place à l'arrivée. Lewis Hamilton est sacré champion du monde 2017.

Le championnat du monde de Formule 1 a fait étape au Mexique ce week-end, en altitude ce qui a compliqué le refroidissement notamment du côté des unités de puissance Renault F1 a priori, avec quatre abandons en course : Hülkenberg, Sainz Jr, Hartley (Toro Rosso) et Ricciardo (Red Bull).

Chez Renault F1, le Grand Prix du Mexique a été catastrophique. En effet, Nico Hülkenberg s'est élancé de la 7ème place sur la grille avec Carlos Sainz Jr à ses côtés. Mais le pilote espagnol a été victime d'une crevaison en début de course, réalisant un arrêt imprévu et il n'a jamais réussi à remonter par la suite et a fini par abandonner. Nico Hülkenberg a lui aussi été contraint à l'abandon, son troisième consécutif, à cause d'un soucis mécanique.

Le meilleur Français a été Esteban Ocon au Mexique. Le pilote Force India s'est élancé de la 6ème place sur la grille de départ et même s'il a occupé la 3ème place en début de course, il n'a pas réussi à conserver sa position. Ocon a ainsi franchi la ligne d'arrivée en 5ème position égalant son meilleur résultat en carrière - décroché en Espagne en mai dernier.

Une publication partagée par Esteban Ocon (@estebanocon) le

Romain Grosjean (Haas), 15ème sur la grille, a souffert en course notamment avec un accrochage avec Fernando Alonso (McLaren) qui a assez largement endommagé sa voiture. Le pilote tricolore a terminé à la 15ème et dernière place.

Pierre Gasly (Toro Rosso) s'est élancé de la 20ème place, n'ayant pas participé à la séance de qualification. Il a réussi à gagner des places pour finalement être classé en 13ème place à l'arrivée.

Le début de course a été marqué par l'accrochage entre Vettel, poleman, et Verstappen - sans conséquence pour le Néerlandais - puis celui entre Vettel et Hamilton, obligeant les deux hommes à repasser par les stands à la fin du premier tour. Les commissaires n'ont sanctionné aucun pilote mais Vettel (4ème) n'ayant pas réussi à terminer à la 2ème place - le minimum pour empêcher Hamilton d'être titré - c'est le Britannique, 9ème à l'arrivée, qui est sacré pour la 4ème fois de sa carrière.

La course a été remportée par Max Verstappen (Red Bull) devant Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari).

29/10/2017 - 21h40

Sujet(s) : Formule 1  Esteban Ocon  Pierre Gasly  Romain Grosjean  Renault Sport  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.