WEC 2018 2019 - Le Prologue prévu ce week-end au Paul Ricard

Les essais d'avant saison du championnat du monde d'endurance (FIA WEC) se tiennent ce week-end en France, sur le Circuit Paul Ricard, avec le Prologue.

Ce week-end, le Circuit Paul Ricard est le théâtre des essais du championnat FIA WEC dénommés le Prologue. On retrouvera 35 voitures en piste, dans les différentes catégories (LMP1, LMP2, LM GTE Pro et LM GTE Am). Plusieurs pilotes français seront présents pour ces essais.

"Nous avons un plateau extraordinaire de voitures et de pilotes pour cette Super Saison de transition unique en son genre, et - comme tous nos concurrents - nous avons hâte de les voir en action en piste. Nous sommes très heureux de revenir sur le Circuit Paul Ricard pour le Prologue, nos essais collectifs d'avant-saison, qui auront lieu exactement une semaine avant la première manche European Le Mans Series, disputée sur ce même circuit. Nous sommes impatients d'accueillir nos fans français le samedi et de les voir profiter de l'atmosphère chaleureuse et amicale du paddock. Celui-ci est ouvert à tous, et offrira une visite des stands permettant aux passionnés de découvrir ces fantastiques voitures aussi bien sur la piste qu'en dehors," a confié Gérard Neveu, Directeur Général du WEC.

Une publication partagée par FIA WEC Official Instagram (@fiawec_official) le

Le Prologue se déroulera les 6 et 7 avril, avec une ouverte gratuite au public seulement le samedi 7 avril, comprenant notamment un tour gratuit des stands (à partir de 16h05 pendant 30 minutes). La piste sera ouverte du vendredi 10h au samedi 16h, soit 30 heures non stop. Cela offre notamment la possibilité de rouler la nuit et sur les 35 voitures présentes sur le Paul Ricard, seulement 13 voitures ont décidé de profiter de cette opportunité de réaliser des essais pendant 30 heures.

Les pilotes français présents au Prologue

  • LMP1
    • Thomas Laurent (Rebellion Racing)
    • Léo Roussel (Manor Racing)
    • Stéphane Sarrazin (SMP Racing)
  • LMP2
    • François Perrodo (TDS Racing)
    • Matthieu Vaxivière (TDS Racing)
    • Loïc Duval (TDS Racing)
    • Nicolas Lapierre (Alpine)
    • Pierre Thiriet (Alpine)
    • Andrea Pizzitola (G-Drive Racing)
    • Gabriel Aubry (Jackie Chan DC Racing)
    • Erwin Creed (Larbre Compétition)
    • Romano Ricci (Larbre Compétition)
    • Thomas Dagoneau (Larbre Compétition)
  • LMGTE Pro
    • Olivier Pla (Ford GT)
    • Kevin Estre (Porsche 911 RSR)

05/04/2018 - 20h56

Sujet(s) : WEC  Circuit Paul Ricard  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.