24 Heures du Mans 2018 - Jacky Ickx nommé Grand Marshal

Chaque année, les 24 Heures du Mans honore une personnalité du sport automobile avec le titre de Grand Marshal, cette année, il s'agit du Belge Jacky Ickx.

Jacky Ickx, six fois vainqueur des 24 Heures du Mans, sera le Grand Marshal de l'édition 2018 des 24 Heures du Mans, 86ème édition de l'histoire. Le pilote belge aura donc l'opportunité de piloter la voiture de tête - leading car - devant les concurrents lors du tour de lancement de la course samedi 16 juin.

"Pouvoir participer aux 24 Heures du Mans 2018 me réjouit. Le Mans m'a toujours gâté. J'y ai connu de nombreuses et riches expériences, en tant que pilote concurrent bien sûr. J'y ai aussi occupé les fonctions de directeur de course, j'ai également eu l'opportunité de donner le départ de cette épreuve. Cette année, j'officierai comme Grand Marshal. Dans ma carrière comme dans ma vie, cette course a toujours eu une valeur particulière. Elle met en avant des qualités essentielles de pilotage, de partage, de bravoure, de concentration, d'amitié, de communion avec le public. Elle permet de vivre des moments aussi intenses qu'extraordinaires. Je m'imagine déjà samedi 16 juin, au volant de ma voiture devant tous ces concurrents héroïques, amateurs et professionnels," a confié Jacky Ickx dans le communiqué.

Une publication partagée par 24 Heures du Mans (@24heuresdumans) le

Jacky Ickx connaît bien le Mans puisqu'il a participé à 15 reprises aux 24 Heures entre 1966 et 1985, remportant l'épreuve six fois : 1969 avec une Ford GT40, 1975 avec une Mirage GR8 et 1976-1977-1981-1982 au volant d'une Porsche. Il a aussi terminé à trois reprises en 2ème place, en 1978, 1980 et 1983 avec Porsche à chaque fois. Outre l'Endurance, le Belge a connu une belle carrière avec des victoires en Formule 1, au Dakar et à Bathurst notamment.

"Tout le monde le reconnaît unanimement : Jacky Ickx est un grand pilote, un grand homme, il sera un Grand Marshal pour ces 24 Heures du Mans 2018. Nos soixante concurrents seront entre de bonnes mains à quelques minutes du départ. Le champion qu'est Jacky Ickx saura les guider sur la bonne voie, pour une course prometteuse. Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir le compter parmi nous, dans ce rôle de Grand Marshal. Il appartient à la famille des 24 Heures," a confié Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest, dans le communiqué.

12/05/2018 - 12h30

Sujet(s) : 24 Heures du Mans  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.