Sport Auto - Les résultats du 13 mai

Les Français ont été à la fête globalement avec des succès pour Jules Cluzel, Giuliano Alesi, Sébastien Loeb, Yvan Muller, Jean-Eric Vergne et Sacha Fenestraz.

Le week-end de sport automobile des Français est globalement bon, même si dans certaines disciplines cela a été compliqué, mais dans d'autres, cela s'est très bien passé. C'est notamment le cas avec les victoires en WRX de Loeb, en ELMS de Vergne, en WTCR de Muller, en GP3 d'Alesi, en F3 de Fenestraz, en Supersport de Cluzel et en F2 de l'équipe ART Grand Prix.

F1 - Espagne : Abandons en série

Les Français n'ont pas été en réussite en Formule 1 lors du Grand Prix d'Espagne. Romain Grosjean s'élançait pourtant de la 10ème place sur la grille mais il a fait un tête-à-queue au volant de sa Haas dans le troisième virage du premier tour, emportant avec lui son compatriote Pierre Gasly (Toro Rosso) et la Renault de Nico Hülkenberg. Il a été reconnu responsable de l'accrochage a été pénalisé en conséquence de trois positions sur la grille de départ de la prochaine course, à Monaco.

De son côté, Esteban Ocon (Force India) n'a pas non plus vu l'arrivée suite à une panne mécanique. Le seul rescapé du clan tricolore est donc l'Espagnol Carlos Sainz au volant de sa Renault, il termine 7ème.

Une publication partagée par Renault Sport Formula One Team (@renaultsportf1) le

F2 - Espagne : Deux succès pour ART

L'équipe ART Grand Prix était en forme à Barcelone pour la manche de Formule 2, elle a en effet remporté les deux courses disputées. George Russell s'est imposé lors de la course 1 - avant de terminer 4ème de la course 2 - et Jack Aitken a remporté la deuxième course du week-end, après avoir fini 6ème de la course 1. Du côté de DAMS, Alexander Albon a signé la pole position mais a dû se contenter de la 5ème place en course 1 puis le Thaïlandais a signé un podium avec la 2ème place de la course 2. Nicholas Latifi a terminé 14ème et dernier classé de la course 1 et 8ème de la course 2. Au championnat équipes, ART est 2ème avec 105 points et DAMS 3ème avec 88 points.

Une publication partagée par George Russell (@georgerussell63) le

GP3 - Espagne : Une victoire pour Alesi

Les pilotes tricolores du GP3 ont été performants pour le début de saison, à commencer par Giuliano Alesi (Trident) 7ème de la course 1 et vainqueur de la course 2. Anthoine Hubert (ART Grand Prix) n'est pas en reste avec deux deuxièmes places, ce qui lui permet de prendre la tête du championnat pilotes. Dorian Boccolacci a aussi été bien présent avec deux arrivées dans les points, deux fois 5ème.

Une publication partagée par Giuliano Alesi (@giulianoalesi) le

Julien Falchero (Campos) a quant à lui terminé 14ème et 11ème. Pour ses débuts, Gabriel Aubry (Arden) a terminé 12ème avant d'abandonner en course 2. Chez ART, seule équipe française, outre Hubert, Jake Hughes a fini 13ème puis 3ème, Callum Ilott 3ème et 7ème et Niki Mazepin a remporté la course 1 avant de terminer 10ème. L'équipe ART a donc réalisé un triplé en course 1 avec Mazepin devant Hubert et Ilott. Elle prend déjà le large au championnat équipes avec 84 unités marquées soit 59 d'avance sur Trident, 2ème.

WRX - Belgique : Sébastien Loeb s'impose

Sébastien Loeb a été performant en WorldRX sur le circuit de Mettet pour la manche belge du championnat. Le pilote Peugeot s'est imposé, après avoir terminé 4ème des qualifications et avoir remporté sa demi-finale. C'est le deuxième succès du Français après la Lettonie en 2016. Timmy Hansen parachève le bon résultat de Peugeot, avec la 3ème place en finale. Kevin Hansen n'a quant à lui pas passé le cap des demi-finales, terminant 5ème de la demi-finale 1.

Une publication partagée par FIA World Rallycross (@fiaworldrx) le

Chez GCK, Jérôme Grosset-Janin s'est arrêté après les qualifications avec une 14ème place alors que Guerlain Chicherit a disputé la demi-finale 2 mais a dû se contenter de la 5ème place. Chez le Sébastien Loeb Racing, Grégoire Demoustier n'a pas passé le cap des qualifications, 15ème.

Superbike - Imola : Baz glane quelques points

Loris Baz n'a pas été trop en réussite sur le circuit d'Imola ce week-end en Superbike, le pilote BMW a dû se contenter de la 13ème place sur la grille et il a fini la course 1 à la même position. Le Français a fait un peu mieux en course 2 avec la 11ème place. Au championnat, il reste loin des meilleurs, avec la 10ème place avec 52 points, soit 157 de retard sur Jonathan Rea, le leader.

Supersport - Imola : Victoire de Cluzel

Lucas Mahias a de nouveau été performant sur un tour en Supersport, avec une nouvelle pole position, mais en course le leader du championnat a souffert. Il a en effet fait une petite erreur dans le sixième tour ce qui l'a repoussé en queue de peloton. Il a réussi à remonter mais a dû se contenter de la 8ème place à l'arrivée. Il perd la tête du championnat mais n'a que deux points de retard sur le leader, Randy Krummenacher. Le meilleur Français a été Jules Cluzel, qui de la 2ème place sur la grille, a réussi à s'imposer pour la deuxième course consécutive (son troisième podium d'affilée). Il remonte au championnat, 4ème avec 75 points, il n'a que six unités de retard sur Krummenacher.

Une publication partagée par Jules Cluzel (@julescluzel16) le

Supersport 300 - Imola : Pas de points pour les Français

Dans la catégorie SSP300, Enzo de la Vega semblait bien parti pour réaliser une bonne performance à Imola ce week-end, avec sa 10ème place sur la grille de départ mais le Français a finalement chuté après trois tours de course et n'a pas terminé. Joseph Foray de son côté continue son apprentissage avec une 31ème place sur la grille et la 20ème position à l'arrivée, hors des points.

STK1000 - Imola : Des points pour Marino

Florian Marino (Yamaha) a un peu souffert ce week-end à Imola mais il a réussi à repartir avec quelques points. Sixième sur la grille de départ, il n'a pas réussi à progresser en course au contraire, il a en effet franchi le drapeau à damier à la 7ème place. Il pointe ainsi à la 5ème du championnat après trois épreuves avec 31 unités contre 61 pour le leader du championnat. Maxime Cudeville n'a pas réussi à accrocher le points de son côté avec une 18ème place sur la grille et la même position à l'arrivée.

WTCR - Allemagne : Yvan Muller victorieux

Le meilleur pilote tricolore en WTCR sur le Nürburgring a été Yvan Muller, vainqueur de la course 1, 4ème de la course 2 et 3ème de la course 3. Il prend la tête du championnat pilotes par la même occasion. Son équipe a été performante aussi grâce à son coéquipier Thed Björk, 2ème, abandon en course 2 et vainqueur de la course 3.

Une publication partagée par Yvan Muller (@yvanmullerofficiel) le

D'autres pilotes français ont accroché les points, avec Jean-Karl Vernay 5ème et deux fois 7ème, mais aussi Yann Ehrlacher 19ème, 6ème et un abandon, ainsi que Nathanaël Berthon pour ses premiers points : 20ème, 8ème et 5ème. John Filippi n'a pas eu de réussite : 16ème, abandon et 20ème, tout comme Aurélien Comte - 18ème, 13ème et 15ème - et surtout Aurélien Panis qui n'a toujours pas débloqué son compteur de points mais n'en est pas passé loin ce week-end : 11ème, 12ème et 11ème.

Du côté du Sébastien Loeb Racing, Rob Huff a terminé 3ème avant deux abandons et Mehdi Bennani a terminé 13ème, 10ème et 9ème.

Grand Prix de Pau : Fenestraz vainqueur à domicile

Le Grand Prix de Pau était prévu ce week-end avec plusieurs disciplines, dont la Formule 3 avec un seul Français, Sacha Fenestraz. Il a été performant devant son public avec une 4ème place, puis une pole position suivie de la victoire en course 2 avant de souffrir un peu plus en course 3, qui a été raccourcie à cause de la météo : 20ème malgré une 7ème place sur la grille. Ses bonnes performances lui permettent de prendre la tête du championnat pilotes avec 37 points marqués pour cette première manche de la saison.

Une publication partagée par Grands Prix de Pau (@grands_prix_de_pau) le

Dans le championnat de France F4, le meilleur pilote tricolore a été Adam Eteki, 8ème, 3ème et 8ème. Il pointe à la 3ème place du championnat pilotes. Pierre-Louis Chovet n'a pas démérité non plus, 5ème puis deux fois 7ème, il est 6ème du général. Théo Nouet a terminé deux fois 9ème et est 10ème du général alors que Matéo Herrero a terminé les trois courses à la 10ème place ce qui lui permet de conserver sa 9ème place au général, après deux manches disputées.

En Formule Renault 2.0 NEC, plusieurs Français étaient présents et ils ont tous marqué des points car les 20 premiers pilotes étant éligibles aux points dans cette discipline et il n'y avait que 17 pilotes engagés à Pau. Victor Martins (R-ace GP) a été le meilleur, 5ème et 4ème, devant Thomas Neubauer (Tech 1 Racing) deux fois 7ème et Arthur Rougier (Fortec) deux fois 8ème. Charles Milesi (R-ace GP) a terminé 4ème avant d'abandonner.

Nicolas Pironneau (Formula Motorsport) a terminé 12ème puis 14ème, l'inverse de son coéquipier et compatriote Nicolas Melin (Formula Motorsport) 14ème et 12ème. Thierry Malhonne (Lamo Racing Car) a quant à lui terminé 16ème et 15ème.

ELMS - 4H Monza : Pizzitola et Vergne victorieux

Les 4 Heures de Monza, deuxième manche de la saison 2018 d'European Le Mans Series, a été remportée par l'équipe G-Drive Racing #26 avec deux Français au volant : Jean-Eric Vergne et Andrea Pizzitola. Ils devancent l'équipage 100% Français du TDS Racing #33 : Duval/Vaxivière/Perrodo et l'Oreca 07 d'IDEC Sport #28 avec Paul Lafargue et Paul-Loup Chatin au volant.

Nicolas Lapierre (Dragonspeed #21) termine 4ème devant le trio Norman Nato/Olivier Pla/Paul Petit (Racing Engineering #24) et le trio Pierre Ragues/Nico Jamin/Nelson Panciatici (Duqueine Engineering #29). L'équipage #23 du Panis Barthez Compétition avec Timothé Buret et Julien Canal termine 8ème. La Ligier JSP217 d'IDEC Sport #27 termine quant à elle 12ème avec Patrice Lafargue, Erik Maris et William Cavailhes.

Dans la catégorie LMP3, aucun Français ne termine sur le podium. Le mieux classé est le trio Matthieu Lahaye, Jean-Baptiste Lahaye et François Heriau au volant de la Norman M30 d'Ultimate, ils terminent 7ème de leur catégorie et 20ème du général. En LM GTE, Raymond Narac signe un nouveau podium au volant de la Porsche 911 RSR d'Ebimotors, avec la 3ème place.

Une publication partagée par European Le Mans Series (@elms_official) le

IndyCar - GP Indy : Points pour les Français

Sébastien Bourdais a terminé 4ème du GP Indy après s'être élancé de la 3ème place sur la grille. Il reste 3ème du championnat. Simon Pagenaud a quant à lui terminé 8ème après s'être élancé 7ème sur la grille. Il est 12ème du général.

13/05/2018 - 20h05

Sujet(s) : Formule 1  Rallycross  Moto  TCR  Grand Prix de Pau  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.