WRC - Saison 2018 : Citroën Racing écarte Kris Meeke

L'équipe française Citroën Racing a décidé d'écarter Kris Meeke pour le reste de la saison 2018 de WRC, suite à ses récentes sorties de piste.

Kris Meeke a eu une grosse sortie de piste le week-end dernier lors du Rallye du Portugal, heureusement sans conséquence physique pour lui et Paul Nagle son copilote. Mais cet accident a eu des conséquences sur le reste de la saison, car l'équipe Citroën a décidé de ne plus l'aligner d'ici la fin de l'année, soit lors des sept prochains rallyes : Sardaigne, Finlande, Allemagne, Turquie, Grande-Bretagne, Catalogne et Australie.

"En raison de trop fréquentes sorties de routes dont certaines particulièrement violentes auraient pu avoir de lourdes conséquences pour la sécurité de l'équipage, alors que la prise de risque n'était pas justifiée par des enjeux sportifs, le team Citroën Racing WRT a décidé de mettre fin à la participation de Kris Meeke et de Paul Nagle au championnat WRC 2018," explique Citroën Racing dans son communiqué.

Une publication partagée par Kris Meeke (@krismeeke) le

"La décision prend effet dès le rallye de Sardaigne et nous annoncerons prochainement la nouvelle configuration des équipages pour la fin de saison 2018. Les C3 WRC de Craig Breen / Scott Martin et Mads Ostberg / Torstein Eriksen restent engagées au rallye de Sardaigne."

Ce n'est pas la première fois que Kris Meeke est sanctionné pour ses sorties de piste, cela avait déjà été le cas l'an passé lorsqu'il avait été remplacé, pour le Rallye de Pologne, par Andreas Mikkelsen. Cette fois, c'est un autre Norvégien qui va le remplacer au sein de la marque aux chevrons : Mads Ostberg.

"Cette décision n'a pas été facile à prendre car elle impacte un pilote et un copilote mais elle est largement motivée par des impératifs de sécurité qui font partie de mes préoccupations en tant que Team Principal. Nous préférons donc prendre cette décision à titre préventif," a confié Pierre Budar, le responsable de l'équipe, dans le communiqué.

A bientôt 39 ans - le 2 juillet prochain -, cette décision de Citroën pourrait assombrir l'avenir du pilote britannique au sein de l'équipe tricolore et en championnat du monde car les places sont peu nombreuses en WRC et sa réputation sur les sorties de piste commence à revenir un peu trop souvent pour Kris Meeke.

24/05/2018 - 20h32

Sujet(s) : Citroën Racing  WRC  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.