WRC - Mads Ostberg confirmé pour la fin de saison chez Citroën

Mads Ostberg pilotera une Citroën C3 WRC officielle pour le reste de la saison 2018 de WRC, en remplacement de Kris Meeke évincé il y a quelques jours.

Mads Ostberg a été confirmé comme pilote titulaire chez Citroën en WRC pour la fin de la saison. Il remplace Kris Meeke évincé il y a quelques jours par la direction de l'équipe tricolore. C'est donc le pilote norvégien, qui était présent sur certaines manches cette année pour apporter son expérience et aider à développer la C3 WRC aux côtés de Sébastien Loeb notamment.

Ostberg va donc disputer les six dernières manches de la saison - Finlande, Allemagne, Turquie, Grande-Bretagne, Espagne et Australie -, aux côtés de Craig Breen. Il s'est montré bien évidemment ravi de retrouver un baquet au sein d'une équipe usine.

"Je suis ravi d'avoir l'opportunité de poursuivre l'aventure avec Citroën Racing ! C'était un réel plaisir de retrouver l'équipe pour ces trois premiers rallyes, après une première collaboration il y a quelques années maintenant. Je suis honoré de la confiance accordée par la marque et par Pierre, et je vais tout faire pour l'honorer de la meilleure façon possible sur les prochains rendez-vous, d'autant que je commence à mieux connaître la C3 WRC maintenant, et qu'arrive notamment avec la Finlande, mon week-end favori de la saison ! Je suis convaincu que nous avons tous les atouts pour bien faire sur ces cinq nouvelles participations à venir," a confié Mads Ostberg dans le communiqué de Citroën Racing.

Une publication partagée par madsostberg (@madsostberg) le

Du côté de Citroën, Pierre Budar le patron de l'équipe s'est montré satisfait de pouvoir aligner Mads Ostberg pour profiter de son expérience pour la fin de la saison. Il a aussi évoqué 2019, sans confirmer la présence du pilote norvégien âgé de 30 ans.

"Nous sommes aujourd'hui en phase de reconstruction, avec 2019 déjà dans un coin de notre tête, mais avant cela, il faut terminer la présente saison du mieux possible. Or Mads, de par son expérience des manches du championnat et de la C3 WRC, peut nous permettre d'avancer dans la sérénité. Il est régulier, comme en témoigne la collection de places d'honneurs dont il peut se prévaloir sur presque toutes les épreuves. Et il a parfaitement réussi sa réadaptation au team," a déclaré Pierre Budar, directeur de l'équipe, dans le communiqué.

21/06/2018 - 20h05

Sujet(s) : Citroën Racing  WRC  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.