GP France F1 - Les Français veulent briller à domicile

Ce week-end, la F1 fait étape en France au Paul Ricard et les trois pilotes français du plateau, ainsi que Renault, veulent briller devant leur public.

Ce week-end, c'est le retour de la Formule 1 en France, avec le Grand Prix de France couru sur le circuit Paul Ricard / Le Castellet dans le sud du pays. Avec trois pilotes tricolores et une équipe française engagée, l'Hexagone est bien représenté. Esteban Ocon, Pierre Gasly et Romain Grosjean, ainsi que Renault F1, espèrent être performants ce week-end sur le tracé varois afin d'offrir du beau spectacle au public qui sera présent pour leur course à domicile.

Après une excellente saison 2017, Esteban Ocon a un peu plus de mal cette année avec une monoplace moins performante mais il se montre tout de même optimiste pour le Grand Prix de France.

"Cela a été mon rêve pendant des années de courir devant mes compatriotes et je vais enfin maintenant pouvoir expérimenter cette sensation d'un Grand Prix à domicile. Lorsque la course a été annoncé, cela a été la meilleure nouvelle de toute l'année passée et j'ai vraiment hâte. Je suis très fier du travail de toutes les personnes impliquées pour le retour du Grand Prix de France et j'espère que l'évènement sera un succès," a confié Esteban Ocon.

"J'ai couru sur le Paul Ricard par le passé - c'est là que j'ai signé ma première victoire en monoplace en 2013 donc j'ai de très bons souvenirs de l'endroit. J'espère que nous pourrons aussi avoir du succès ce week-end. Ayant couru sur le circuit dans les catégories de jeunes aide pour s'habituer plus facilement au tracé dans une F1. Je pense que je vais rapidement trouver mon rythme."

"Lors des dernières courses à Monaco et au Canada, nous avons eu un bon rythme donc j'espère que nous serons également forts en France. Sur le papier, la piste devrait nous convenir, avec une longue ligne droite et quelques virages lents aussi où nous pouvons bien utiliser l'adhérence mécanique de la voiture. C'est un tracé qui sera nouveau pour tout le monde et nous trouvons rapidement de bons réglages habituellement, donc je ne suis pas trop inquiet. Cela va être un week-end chargé pour moi mais une fois que je serai dans la voiture, ce sera comme un autre week-end de course et ma concentration doit être lorsque je suis en piste," a ajouté le Français.

Une publication partagée par EstebanOconFanPage (@estebanocon_support) le

Romain Grosjean connaît lui aussi le circuit Paul Ricard, il y a notamment couru en GT en 2010. Il s'est également entraîner sur le simulateur Haas pour la course. Après un début de saison compliqué, lors duquel il n'a pas réussi à ouvrir son compteur de points - contrairement à son coéquipier Kevin Magnussen qui a inscrit 19 points -, le pilote tricolore espère voir sa chance tourner à domicile.

"Je veux avoir un bon week-end, avoir de la chance, décrocher mes premiers points de la saison, et avoir beaucoup de soutien de la part des fans," a confié Romain Grosjean.

Grosjean espère que les nouveautés introduites par Haas au Canada fonctionneront encore mieux sur le tracé du Castellet : "Je pense que nous devrions être en bonne position au Paul Ricard. J'ai toujours hâte de sauter dans la voiture. J'adore conduire une monoplace de F1. Espérons que les nouveautés seront encore plus puissantes au Paul Ricard qu'elles l'étaient au Canada, à cause de l'appui. Cela donne plus d'appui à l'avant de la voiture, et cela m'aide vraiment."

Pour l'occasion, le pilote Haas a choisi d'utiliser un casque spécial avec une livrée tricolore du plus bel effet.

Une publication partagée par Romain Grosjean (@grosjeanromain) le

Pierre Gasly a décidé d'anticiper ce Grand Prix de France, en prenant une pénalité au Canada pour un changement d'unité de puissance - afin d'avoir la dernière version fournie par Honda - alors qu'il partait loin sur la grille de départ, afin d'arriver au Castellet sans pénalité en vue et avec un moteur plutôt récent. Il espère donc être performant sur un tracé qui lui a réussi dans les catégories inférieures.

"Pour moi, ce sera absolument incroyable que ma première saison complète de Formule 1 coincide avec le retour du Grand Prix de France au calendrier pour la première fois en dix ans. Cela doit être une raison pour moi d'être très heureux et je suis vraiment excité de courir à domicile. Je peux dire que ce sera un sentiment très spécial en piste et en fait, j'en ai discuté avec Jean Alesi et Alain Prost, et ils m'ont dit tous les deux que ce sera très spécial et quelque chose qu'il faut vivre en tant que pilote français courant en France," a confié Gasly.

"J'ai hâte d'être au Castellet. Je n'aurais pas de pression; au contraire, je pense que j'aurais plus de soutien. C'est très bien pour tous les fans de sport automobile dans notre pays. Le sport a toujours été une partie de notre culture ; il y a une équipe française et trois pilotes français donc j'espère que cet évènement va rebooster l'intérêt de la F1 ici. J'essaie de participer à ça bien évidemment ! J'ai eu du succès sur ce circuit par le passé, j'ai gagné en Formule 4 et en Formule Renault 2.0 et j'ai signé la pole en FR3.5, avec la deuxième place. C'est un circuit où j'ai toujours bien réussi, en gagnant ou en atteignant le podium au moins, j'aime vraiment le circuit, donc j'espère que nous pourrons signer un très très bon résultat à domicile," a ajouté le pilote Toro Rosso.

Gasly a également choisi d'utiliser un casque spécial au Paul Ricard, avec une livrée tricolore et l'ajout de noms d'anciens pilotes français de Formule 1, comme Patrick Tambay, Jean-Pierre Jabouille, René Arnoux, Jean Alesi ou encore Alain Prost - le seul champion du monde tricolore.

Une publication partagée par GASmobile (@gasmobile10) le

Même envie et enthousiasme de réussir à domicile du côté de l'équipe Renault F1, seule équipe française du plateau. Les deux pilotes, Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr, espèrent être performants pour faire briller leur RS18 devant son public.

"Je suis impatient de piloter sur le Circuit Paul Ricard. Renault a attendu longtemps, dix ans depuis leur dernière course à domicile... J'arrive donc avec un surplus de motivation pour que l'on soit fier de notre travail. Je sais à quel point cela compte pour tous les membres de l'écurie !," a confié Nico Hülkenberg.

Le pilote allemand connaît d'ailleurs déjà un peu le circuit pour y avoir couru en 2015 lors d'essais avec Porsche avant sa participation aux 24 Heures du Mans.

Carlos Sainz reste sur une bonne dynamique, avec cinq top 10 consécutifs, il espère donc pouvoir poursuivre sa série au Paul Ricard : "Nous venons de signer un excellent résultat collectif au Canada et je pense que nous pouvons nous en réjouir. Nous devons continuer de développer la monoplace à ce rythme. Tout ce que nous lui apportons fonctionne et la rend de plus en plus rapide. Le Circuit Paul Ricard possède des caractéristiques assez proches de Montréal avec deux longues lignes droites qui mettent l'accent sur la vitesse de pointe. Nous serons donc contents si nos performances sont également similaires à celles du Canada."

Le pilote espagnol, comme son coéquipier Hulk, sait à quel point cette course est importante pour Renault. Il tentera donc de faire encore mieux que lors des courses précédentes pour faire briller le constructeur français à domicile.

"Chaque week-end, je suis extrêmement motivé pour atteindre le meilleur résultat possible. Celui-ci ne fera pas exception. Cependant, il s'agit de la course à domicile de Renault et cela nous donnera encore plus de motivation. Le programme est chargé en dehors de la piste avec beaucoup d'attention de la part des média et des sponsors, mais nous savons ce que nous avons à faire une fois la visière baissée et nous essaierons d'extraire le maximum au volant," ajoute Sainz.

Pour rappel, pour les fans présents sur place, un show F1 sera organisé ce vendredi soir à Marseille et pour ne rien rater de l'action sur le tracé du Paul Ricard, vous pouvez regarder les horaires du Grand Prix de France de F1, car ils sont un peu atypiques.

21/06/2018 - 20h22

Sujet(s) : Circuit Paul Ricard  Formule 1  Esteban Ocon  Pierre Gasly  Romain Grosjean  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.