F1 - GP Belgique : Ocon, Grosjean et Gasly dans les points

Les trois pilotes français présents en Formule 1 à Spa-Francorchamps ont réussi à terminer dans les points, une première depuis le GP d'Allemagne 1994.

Ce week-end, la Formule 1 était de retour après la trêve hivernale, en Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps. Esteban Ocon était bien présent, au sein de la nouvelle structure Racing Point Force India suite au rachat de l'équipe par plusieurs personnes, dont Lawrence Stroll - père de Lance Stroll. Le pilote affilié à Mercedes a brillé lors de la séance de qualification, notamment ne Q3 sous la pluie, signant le 3ème temps sa meilleure qualification depuis ses débuts en F1.

Il a terminé derrière Lewis Hamilton auteur de la pole position et Sebastian Vettel mais devant les Red Bull, les Haas et les Renault notamment, ainsi que l'autre Mercedes de Bottas et l'autre Ferrari et Raikkonen. Dans le top 10, on retrouvait aussi un autre pilote tricolore, Romain Grosjean au volant de sa Haas alors que Pierre Gasly se contentait du 11ème temps. Mais avec les pénalités appliquées, on retrouvait finalement les trois Français dans le top 10 sur la grille avec Ocon 3ème, Grosjean 5ème et Gasly 10ème.

Une publication partagée par Esteban Ocon (@estebanocon) le

En course, les trois pilotes tricolores ont été performants et ont réussi à éviter les écueils du premier virage pour terminer dans le top 10 à l'arrivée également, avec Ocon 6ème, Grosjean 7ème et Gasly 9ème. C'est la première fois depuis plus de 20 ans, le Grand Prix d'Allemagne 1994 plus précisément, que l'on retrouve trois Français dans les points lors d'un Grand Prix de Formule 1. A l'époque, Olivier Panis avait terminé 2ème devant Eric Bernard alors qu'Erik Comas terminait 6ème.

Les trois hommes auront l'occasion de faire aussi bien dès le week-end prochain à Monza en Italie, si le jeu de chaises musicales des transferts ne débute pas d'ici là - nous y reviendrons dans un prochain article. C'est une bonne opération pour Ocon, en danger pour 2019, qui montre qu'il est un pilote talentueux. Idem pour Romain Grosjean qui semble en danger chez Haas et qui rebondit bien après la pause estivale en marquant des points et en finissant devant son coéquipier alors que pour Pierre Gasly, c'est une confirmation de sa bonne forme et de sa performance, lui qui pilotera pour Red Bull en 2019.

26/08/2018 - 17h29

Sujet(s) : Formule 1  Esteban Ocon  Romain Grosjean  Pierre Gasly  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.