La Formule Renault va passer sur un châssis Formule 3

Renault a décidé de changer la Formule Renault pour en faire un championnat de F3 et non plus de Formule 2 litres.

Après avoir vu la Formule Renault 3.5 disparaître, la Formule Renault va encore évoluer en 2019. Exit la Formule Renault 2.0, place à une Formule Renault avec un châssis de F3. Les voitures seront propulsées par un moteur 1.8L turbo issu de celui utilisé dans la Megane RS. La puissance du moteur sera "comprise entre 270 et 300 chevaux" et les voitures seront toujours équipées de pneumatiques Michelin. La nouvelle monoplace, basée sur un châssis Tatuss, sera équipée d'un Halo, comme en Formule 1 depuis cette année.

Les équipes engagées en 2018 en Formule Renault devrait poursuivre dans la discipline malgré le changement. Car la marque au losange a fait part de l'envie des équipes actuelles de poursuivre et même de nouvelles d'intégrer le championnat malgré la refonte.

"Depuis 1971, la Formule Renault a toujours su s'imposer comme l'une des références dans le monde des formules de promotion. Avec notre vaste expérience et l'introduction de cette nouvelle monoplace performante et accessible, les pilotes les plus ambitieux et talentueux de leur génération pourront poursuivre leur apprentissage dans une catégorie pertinente et reconnue de tous. La Formule Renault Eurocup possède les fondations, le savoir-faire et les atouts nécessaires pour mener à bien cette transition. Nous sommes déjà impatients de voir ce que l'avenir nous réserve !," a confié Benoît Nogier, Directeur Commercial Racing Compétition Clients de Renault Sport Racing, dans le communiqué publié.

Du côté de l'activité en piste, les choses restent les mêmes : "Le format de deux séances d'essais collectifs de cinquante minutes, deux qualifications de trente minutes et deux épreuves de trente minutes plus un tour sera reconduit. En parallèle, douze journées d'essais collectifs seront organisées." De plus le champion intègrera la Renault Sport Academy et bénéficiera d'une prime et pourra disposer de certains outils mis en place par l'équipe de F1, à Enstone et Viry-Châtillon.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 321 Perform (@321perform) le

18/10/2018 - 19h10

Sujet(s) : Renault Sport  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.