MotoE - Saison 2019 : Randy de Puniet engagé avec LCR

Randy de Puniet va retrouver la compétition en 2019, il participera en effet au tout nouveau championnat de motos électriques MotoE avec l'équipe LCR.

Randy de Puniet va retrouver le MotoGP en 2019, ou presque. Il va en effet disputer le nouveau championnat mis en place par la Dorna : la MotoE. Il s'agit d'un championnat avec des motos 100% électriques qui se déroulera en marge du MotoGP, de la Moto2 et de la Moto3. Le calendrier ne compte que 5 épreuves : Jerez de la Frontera (Espagne), Le Mans (France), le Sachsenring (Allemagne), le Red Bull Ring (Autriche) et Misano (Saint-Marin).

Le pilote français roulera au guidon d'une Energica Ego de l'équipe monégasque LCR, avec qui il a couru pendant deux saisons en 250cm3 et trois saisons en MotoGP. Des essais se dérouleront du 23 au 25 novembre à Jerez en Espagne avant la première manche au même endroit le 5 mai 2019. Randy de Puniet s'est montré ravi de pouvoir tester une nouvelle discipline dans une équipe qu'il apprécie tout particulièrement.

"Bien sûr je suis très heureux de faire partie du premier championnat de MotoE et pour moi c'est encore mieux parce que je reviens dasn l'équipe LCR pour laquelle j'ai couru pendant 5 ans pendant ma carrière moto. J'ai eu mes meilleurs souvenirs avec cette équipe donc c'est incroyable de revenir avec Lucio et son équipe. En ce qui concerne la MotoE, tout sera nouveau pour tout le monde, mais grâce à ces essais en Novembre à Jerez nous pourrons recueillir plus d'informations sur la moto et le style de pilotage. Je pense que cela va être amusant avec 19 motos identiques utilisant les mêmes pneumatiques, donc j'ai hâte de débuter ce nouveau défi," a confié De Puniet.

"Lorsque Randy a accepté notre proposition de faire partie de ce nouveau projet, j'étais très heureux parce qu'il a couru pour l'équipe LRC pendant cinq années par le passé (2003/2004 en 250cm3 et 2008/2009/2010 en MotoGP) réalisant d'incroyables résultats (18 podiums et 4 victoires)," a confié Lucio Cecchinello, le patron de l'équipe LCR.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Randy de Puniet (@randydepuniet14) le

Randy de Puniet fera équipe avec l'Italien Niccolo Canepa. Il ne sera pas le seul Français engagé dans la discipline car l'équipe Tech3 devrait aligner Kenny Foray.

10/11/2018 - 17h15

Sujet(s) : Randy de Puniet  Moto  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.