Formule E : Norman Nato nommé pilote de réserve chez Venturi

Norman Nato va découvrir un nouveau championnat, la Formule E, après sa nomination en tant que pilote de réserve de l'équipe monégasque Venturi.

Engagé en Endurance cette année, en IMSA ainsi qu'aux 24 Heures du Mans et en ELMS après avoir couru dans les catégories vers la F1 (F4, Formule Renault 2.0 et 3.5 et GP2), le Français Norman Nato va découvrir un nouveau championnat : la Formule E. Le natif de Cannes a en effet été recruté par l'équipe Venturi de Formule E pour devenir son pilote de réserve. Il va donc assister l'équipe, qui a beaucoup changé ces derniers mois avec l'arrivée d'un nouveau pilote Felipe Massa, d'une pilote d'essais Simona de Silvestro et l'arrivée d'une nouvelle responsable Susie Wolff.

Avec la nouvelle voiture Gen2 déployée en Formule E, les équipes vont avoir beaucoup de travail pour bien régler leur voiture et le travail des pilotes de réserve et de simulateur sera important. Norman Nato se montre donc impatient de travailler avec sa nouvelle équipe, et motivé à l'idée de pouvoir la faire progresser et progresser lui-même. Le pilote tricolore aura l'occasion de tester la Gen2 Venturi en janvier, après l'ePrix de Marrakech, dans le cadre d'une journée d'essais.

"La Formule E s'est rapidement établie comme un championnat de premier plan avec de nombreux constructeurs engagés. L'équipe Venturi Formule E est l'une des équipes historiques du plateau et l'équipe s'est incroyablement dévloppée lors de ces derniers mois. Donc l'opportunité de piloter pour Gildo Pastor et Susie Wolff à ce moment clé de l'histoire de l'équipe et du championnat est un privilège dont je suis pleinement conscient. Le travail qui m'a été confié est très important, car une épreuve de Formule E ne se tient que sur une journée (le samedi - avec les essais, qualifications et la course) et l'équipe doit être préparée et dans la meilleure forme pour extraire les meilleures opportunités dans un court laps de temps. Piloter une monoplace de Formule E demande de la finesse et de la technique. Je vais mettre toute mon énergie pour apprendre notre nouvelle voiture et adapter mon pilotage afin que nous puissions perfectionner notre performance le jour de la course et la stratégie," a confié Norman Nato dans le communiqué de Venturi.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par VENTURI Formula E Team (@venturi_fe) le

07/12/2018 - 20h10

Sujet(s) : Norman Nato  Formule E  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.