Anthoine Hubert intègre la Renault Sport Academy et rejoint Arden en F2

Anthoine Hubert a été intégré à la Renault Sport Academy, alors qu'il était jusque là pilote affilié, et officialisé en Formule 2 chez Arden.

Anthoine Hubert a été promu en 2019 comme un membre à part entière de la Renault Sport Academy alors qu'il n'était que pilote affilié l'an passé. C'est une belle réussite pour le pilote tricolore qui a été sacré champion GP3 en 2018 et qui va découvrir la Formule 2 cette année. En effet, en parallèle de son intégration à la Renault Sport Academy, il a été officialisé au sein de l'équipe britannique Arden - qui sera assistée par HWA en 2019 - pour la saison 2019 de F2.

"C’est formidable de pouvoir annoncer le renforcement de mes liens avec Renault en devenant pilote de l’Academy cette année. Je suis vraiment heureux de me voir confier ce rôle et j’ai hâte de poursuivre le développement de ma carrière. J’ai beaucoup appris en GP3 et je veux m’appuyer sur cette expérience en F2. Le défi est de taille avec une voiture plus grosse, davantage de courses – plus longues aussi – ainsi que la préparation des stratégies de course. Je sais ce dont je suis capable et j’ai hâte de connaître une bonne année grâce au soutien de Renault," a confié Anthoine Hubert dans le communiqué de Renault Sport F1.

Si le titre de Formule 2 sera probablement compliqué à jouer car l'équipe Arden a un peu perdu le contact avec les meilleures équipes du plateau, Anthoine Hubert devra être performant pour sa première année en F2, sous peine de ne pas être prolongé.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Anthoine Hubert (@anthoineh) le

La marque au losange a également dévoilé la composition de son académie pour 2019, avec bien évidemment l'absence de Sacha Fenestraz comme déjà annoncé mais aussi la confirmation d'un autre Français Victor Martins qui disputera une deuxième saison de Formule Renault Eurocup avec un châssis F3.

Renault a aussi annoncé l'arrivée du Brésilien Caio Collet ainsi que du Chinois Guan Yu Zhou qui sera aussi pilote d'essais et de développement de l'équipe F1 en 2019. Max Fewtrell et Christian Lundgaard complètent l'académie, eux qui étaient déjà présents en 2018 comme Victor Martins.

26/01/2019 - 19h52

Sujet(s) : Anthoine Hubert  Renault Sport  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.