GP3 - Hongrie 2016 : Alesi engrange de l'expérience

Giuliano Alesi n'a pas brillé en Hongrie mais le seul Français engagé en GP3 a vu l'arrivée des deux courses engrangeant de l'expérience pour la suite.

Ce week-end, le GP3 a fait étape en Hongrie sur le circuit du Hungaroring où il n'est jamais évident de dépasser. Si l'équipe ART Grand Prix a continué ses bonnes performances, DAMS a fait quelques éclats et Giuliano Alesi (Trident) a poursuivi son apprentissage de sa monoplace pour sa première saison en GP3.

Lors des qualifications, c'est le pilote ART Nyck de Vries - en photo ci-dessous - qui s'est montré le plus rapide devançant notamment ses coéquipiers, Fukuzumi 5ème, Leclerc 6ème et Albon 8ème. Du côté de chez DAMS, les pilotes sont un peu plus en retrait avec Jörg 11ème, Hughes 19ème et Ferrucci 22ème et avant-dernier. Giuliano Alesi signe quant à lui le 16ème chrono.

Une photo publiée par GP3 Series (@gp3_official) le

Pour la première course, l'action a débuté rapidement avec de Vries qui a calé lors du début du tour de formation. Contraint à s'élancer en fond de grille, le Néerlandais a terminé la course à la 20ème place laissant la victoire à Matthew Parry, 2ème sur la grille. Les trois autres pilotes ART terminent dans les points avec Fukuzumi 4ème, Leclerc 6ème et Albon 7ème. Chez DAMS, seul Kevin Jörg - membre de la Renault Academy - termine dans les points à la 10ème place, Ferrucci termine 15ème et Hughes 23ème et dernier. Alesi a perdu du terrain en course et le pilote tricolore a franchi l'arrivée en 19ème position seulement.

Lors de la deuxième course, c'est le Thaïlandais Alexander Albon (ART GP) qui a remporté la course devant Maini (Jenzer) et Charles Leclerc (ART). Fukuzumi termine 4ème et de Vries 13ème. Aucun pilote DAMS ne termine dans les points, Jörg échouant à la 9ème place, Ferrucci à la 11ème et Hughes à la 19ème place. Alesi reste dans la deuxième partie du classement mais il fait mieux que lors de la première course, avec la 16ème place finale.

Une photo publiée par ART Grand Prix (@artgp_official) le

Avec sa victoire, Alexander Albon a repris la tête du classement pilotes devant Leclerc. Chez les équipes, ART domine toujours largement son sujet alors que DAMS a perdu une place et se retrouve 5ème derrière ART, Koiranen, Trident et Arden. L'équipe de Ruaudin ne devance plus que Jenzer et Campos.

24/07/2016 - 17h10

Sujet(s) : GP3 Series  Giuliano Alesi  ART Grand Prix  DAMS  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.