Eurocup FR2.0 - Spa 2016 : Deux victoires en deux courses pour Tech 1

Tech 1 a remporté les deux courses du week-end belge d'Eurocup FR2.0 grâce au Suisse Hugo de Sadeleer et au Français Dorian Boccolacci.

L'équipe Tech 1 Racing s'est montré dominatrice ce week-end pour la manche belge du championnat d'Eurocup Formule Renault 2.0 disputé sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps. Lors de la 6ème et avant-dernière épreuve de la saison, l'équipe tricolore a remporté les deux courses du week-end.

Lors de la première course, c'est le pilote suisse Hugo de Sadeleer qui s'est imposé devant son coéquipier Dorian Boccolacci (2ème sur la grille) alors qu'il s'élançait de la 6ème place sur la grille seulement. Le leader du championnat, le Britannique Lando Norris a dû se contenter de la 3ème place à l'arrivée alors qu'il partait en pole. Le Français Sacha Fenestraz a parachevé le bon résultat de Tech 1 en terminant 4ème de la course depuis la 5ème place sur la grille, tout comme Gabriel Aubry qui termine 6ème alors qu'il était 12ème sur la grille.

Une photo publiée par Tech1 Racing (@tech1racing) le

Pour la deuxième course du week-end, Tech 1 a de nouveau dominé avec une victoire pour le Français Dorian Boccolacci cette fois devant Lando Norris et Hugo de Sadeleer. Sacha Fenestraz termine encore au pied du podium avec la 4ème place finale. Gabriel Aubry n'a pas vu le drapeau à damier de son côté, abandonnant après un tour de course seulement.

Une photo publiée par Tech1 Racing (@tech1racing) le

Avec cet excellent week-end, l'équipe Tech 1 se retrouve désormais 2ème du championnat équipes après avoir dépassé R-ace GP et elle n'a plus que 30,5 points de retard sur l'équipe allemande Josef Kaufmann Racing qui est en tête. Boccolacci a de son côté gagné deux positions au championnat pilotes et il est désormais 2ème derrière Lando Norris. Sacha Fenestraz est toujours 5ème. Le Suisse Hugo de Sadeleer a fait une belle progression passant de la 11ème place à la 6ème désormais alors que Gabriel Aubry passe de la 10ème à la 11ème place du championnat.

Du côté de l'autre structure française engagée en Eurocup FR2.0, R-ace GP, le week-end a été plus compliqué avec une arrivée dans les points et un abandon pour le Belge Max Defourny, idem pour le Britannique Will Palmer alors que le Français Julien Falchero a terminé dans les points lors des deux courses.

25/09/2016 - 18h03

Sujet(s) : Renault Sport  Tech 1 Racing  Dorian Boccolacci  Gabriel Aubry  Sacha Fenestraz  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.