GP3 - Essais Barcelone 2017 : Le bilan des Français

Dorian Boccolacci a signé le meilleur temps des essais de GP3 Series disputés à Barcelone, devant un trio de l'équipe française ART Grand Prix.

Dorian Boccolacci n'a pas encore confirmé ses plans pour la saison 2017 mais le Français était présent cette semaine sur le circuit de Barcelone-Catalogne pour les essais d'avant-saison de GP3 Series. Le pilote tricolore a ainsi roulé au volant de la GP3 de l'équipe Trident mercredi et jeudi et il s'est illustré en réalisant le meilleur temps de la deuxième journée et au global.

P1 today with the best lap of the two days of @gp3_official test in @circuitdebcncat ! A really good work with all the team @trident_team, we learnt a lot about this two days of testing ! We keep working as always ! #DB12 #barcelona #P1 #test

Une publication partagée par dorianboccolacci (@dorianboccolacci) le

"Première place aujourd'hui avec le meilleur temps des deux jours des essais GP3 sur le circuit de Barcelone ! Du très bon travail avec toute l'équipe Trident, nous avons énormément appris lors de ces deux journées d'essais ! Nous continuons à travailler comme toujours !," a confié Boccolacci sur les réseaux sociaux.

Boccolacci a devancé un trio de pilotes de l'équipe ART Grand Prix. Le premier pilote DAMS est le jeune Américain Santino Ferrucci que l'on retrouve en 9ème position. Du côté des autres pilotes français, Anthoine Hubert (ART) est 12ème, Julien Falchero (Campos Racing) 17ème et Giuliano Alesi (Trident) 19ème et dernier.

Classement Essais Barcelone 2017 GP3

  • 1. Dorian Boccolacci (Trident) 1:32.896
  • 2. Nirei Fukuzumi (ART Grand Prix) 1:32.908
  • 3. Jack Aitken (ART Grand Prix) 1:32.915
  • 4. George Russell (ART Grand Prix) 1:32.944
  • 9. Santino Ferrucci (DAMS) 1:33.451
  • 12. Anthoine Hubert (ART Grand Prix) 1:33.640
  • 13. Tatiana Calderon (DAMS) 1:33.702
  • 14. Bruno Baptista (DAMS) 1:33.849
  • 17. Julien Falchero (Campos Racing) 1:34.009
  • 19. Giuliano Alesi (Trident) 1:34.234

Espérons pour Dorian Boccolacci que ses bonnes performances au volant de la monoplace de GP3 lui permettront de décrocher un baquet au sein de l'équipe italienne pour la saison 2017 de GP3 Series qui débutera le 12 mai prochain, mais d'ici là de nouveaux essais vont se dérouler en Espagne - sur le circuit de Valence - les 25 et 26 avril.

21/04/2017 - 09h54

Sujet(s) : GP3 Series  Dorian Boccolacci  Anthoine Hubert  Julien Falchero  Giuliano Alesi  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.