F2 - Azerbaïdjan 2017 : Une victoire pour Norman Nato

Norman Nato a été performant à Baku en F2, avec une victoire. Belle performance de l'équipe DAMS qui repart d'Azerbaïdjan avec deux podiums.

Ce week-end, la Formule 2 a suivi la Formule 1 en Azerbaïdjan. La séance de qualification a été marquée par plusieurs drapeaux rouges et cela n'a pas facilité le travail des pilotes. Norman Nato a quand même réussi à signer une belle séance de qualification avec la 12ème place sur la grille. Pour la course 1, le Français a été en mesure de remonter pour franchir la ligne en 6ème place mais il a profité d'une pénalité infligée à Rowland pour finalement être classé 5ème. Lors de la deuxième course, le Français a franchi la ligne d'arrivée à la 2ème place, 1.3 seconde derrière Charles Leclerc, mais avec une pénalité de 10 secondes infligée au Monégasque, c'est bien Norman Nato qui s'impose. Le Français réalise donc un bon week-end en Azerbaïdjan. Il se replace au championnat en 9ème position avec 43 points même s'il reste loin du leader, Leclerc (122 points).

Une publication partagée par FIAFormula2 (@fiaf2championship) le

Du côté de l'équipe DAMS, le week-end a été bon à Baku également grâce au Canadien Nicholas Latifi, 3ème sur la grille et 3ème à l'arrivée des deux courses et donc sur le podium à chaque fois. Oliver Rowland a signé le 9ème temps des qualifications puis il a terminé 4ème de la 1ère course avant d'être pénalisé pour non respect des drapeaux jaunes, le Britannique finit 7ème. Lors de la deuxième course, il a abandonné. Au championnat équipes, DAMS fait une belle opération en revenant sur Russian Time en tête à égalité, avec 133 points chacune.

Une publication partagée par FIAFormula2 (@fiaf2championship) le

Chez ART Grand Prix, Alexander Albon n'était pas présent ce week-end car blessé, il a été remplacé par Sergey Sirotkin qui a été le meilleur pilote de l'équipe lors des deux courses. Le Russe a souffert en qualifications avec le 17ème temps seulement mais il a su remonter lors de la 1ère course pour terminer à la 10ème place et glaner le dernier point distribué. Lors de la deuxième course, le pilote d'essais Renault a terminé 5ème. Nobuharu Matsushita a réalisé une excellente performance lors de la séance de qualification avec le 2ème chrono mais en course, il a souffert terminant 12ème hors des points lors de la 1ère et 7ème lors de la 2ème.

25/06/2017 - 14h32

Sujet(s) : GP2 Series  Norman Nato  DAMS  ART Grand Prix  

Billetterie Evènements France

Toutes les informations sur les billetteries des évènements de sport automobile prévus en France sont ci-dessous, comme l'ePrix de Paris, le Grand Prix de France Moto, les 24 Heures du Mans Auto, le Grand Prix de France de Formule 1 ou encore l'épreuve de rallycross de Lohéac.

Billetterie ePrix Paris Formule E
Billetterie Grand Prix de Pau
Billetterie Grand Prix de France Moto
Billetterie 24 Heures du Mans
Billetterie Grand Prix de France F1
Billetterie Le Mans Classic

Coup d'oeil dans le rétro - François Cevert

François Cevert n'a pas eu une très longue carrière en F1, de 1970 à 1973 seulement, mais le Français a marqué son époque et est parvenu dans ce laps de temps de 46 Grands Prix à en remporter un. Retrouvez le numéro de Coup d'Oeil dans le Rétro consacré à la seule victoire de François Cevert en Formule 1, lors du Grand Prix des Etats-Unis 1971.

Coup d'oeil dans le rétro - Michèle Mouton

Il n'est jamais facile pour les femmes de se faire une place en sport automobile, car c'est plutôt un sport masculin, mais certaines ont réussi à le faire avec succès, comme la Française Michèle Mouton, en WRC. Revivez sa première victoire de Michèle Mouton dans le Championnat du Monde des Rallyes, lors du Rallye de San Remo 1981.

Coup d'oeil dans le rétro - Olivier Panis

Peu de pilotes français ont réussi à remporter un Grand Prix de Formule 1 - seulement 12 : Prost, Laffite, Jabouille, Arnoux, Trintignant, Tambay, Alesi, Depailler, Pironi, Beltoise, Cevert et Panis. Olivier Panis est le dernier pilote tricolore à avoir remporté une course en F1, en 1996, pour ce qui était aussi sa première et seule victoire d'Olivier Panis en Formule 1, lors du Grand Prix de Monaco 1996.